L’achat en viager

L’achat en viager

Dans cet article, nous allons vous parler de la vente viagère qui est un contrat par lequel le propriétaire vend un bien immobilier sous réserve d’un paiement en capital et d’une rente mensuelle.

Nous verrons que ce système de vente présente de nombreux avantages pour le vendeur.

Qu’est-ce qu’une vente viagère ?

La vente viagère

Le terme de vente/rente viagère doit être distingué de l’hypothèque ou du prêt hypothécaire qui est un capital obtenu auprès d’un établissement bancaire.
Comme nous l’avons précisé en introduction, dans le cas d’un achat en viager achat en viager, le propriétaire vend son bien immobilier en échange d’une somme en capital et d’une rente mensuelle versées par l’acheteur.

Le propriétaire peut rester dans son logement et en recevoir un revenu locatif jusqu’à son décès.

La plupart des ventes viagères impliquent le versement d’une somme en capital, appelée « bouquet », versée au départ du contrat, puis d’une rente viagère versée jusqu’au décès du propriétaire.

Pour l’acheteur, cet investissement immobilier présente un risque car l’espérance de vie du vendeur est inconnue. Toutefois, l’acquisition d’un bien immobilier sous cette forme permet d’acheter à un prix attractif, bien souvent en dessous du prix du marché.

Par exemple, il y a de nombreuses ventes viagères sur la Côte d’Azur avec un prix total de 30% en dessous du prix de l’immobilier.

Ceux qui souscrivent à ce type de contrat sont bien souvent des personnes âgées qui souhaitent s’assurer une rente assurée jusqu’à la fin de leur vie.

Deux types de ventes viagères

Le contrat de vente viagère peut se présenter sous deux formes :

  • Le viager occupé ou annuité de vie occupée
  • Le viager libre ou annuité de vie gratuite

Dans la plupart des situations (environ 90%), le bien est occupé par le propriétaire jusqu’au décès. Tandis que les accords viagers libres offrent à l’acheteur la possibilité d’occuper la propriété immédiatement.

Quels sont les avantages pour le vendeur ?

Le viager libre

Si vous choisissez le viager libre, c’est-à-dire que vous laissez votre propriété à l’acheteur, vous obtenez le versement d’un revenu régulier sans les inconvénients d’une gestion locative.

De plus, les impôts sont moindres car il n’y a aucune taxe foncière à payer car vous n’occupez plus le bien. Généralement, le prix de vente du bien immobilier est plus important donc vous obtenez un capital confortable.

Le viager occupé

Si vous choisissez le viager occupé, vous restez dans votre propriété jusqu’à votre décès. Comme pour le viager libre, vous recevez un capital de départ et une rente mensuelle qui augmente vos revenus.

Le fait de rester dans votre bien permet de ne pas changer vos habitudes de vie et de continuer à vivre décemment. De manière générale, un contrat viager peut présenter de nombreux avantages sur le plan successoral.

Si vous souhaitez de plus amples informations sur l’achat en viager, nous vous recommandons de contacter des professionnels du secteur : Viagers Lapous