Assurance vie et prêt immobilier

Assurance vie et prêt immobilier

Des idées pour optimiser votre argent ; vous n’êtes peut-être pas convaincu par l’assurance vie, pas convaincu par son rendement mais vous pouvez optimiser votre assurance vie en l’utilisant comme garantie de vos crédits. Je vais vous expliquer pourquoi c’est intéressant et comment faire.

L’assurance vie peut-elle servir de garantie ?

Vous pouvez garantir un crédit, il est question de crédit dans le cadre d’un investissement immobilier ou de l’investissement locatif. Il est assez courant de pouvoir utiliser son patrimoine et notamment son assurance vie pour constituer et aider le financement de son crédit.

Les crédits immobiliers classiques, quel est l’intérêt d’apporter en garantie une assurance vie ?

En apportant en garantie une assurance vie, vous obtenez de la part de la banque une attitude positive à votre égard, elle va s’appuyer sur un patrimoine qui est liquide pour garantir son propre crédit qu’elle va vous consentir.

Exemple concret : si vous empruntez 100 000 euros, vous pouvez apporter 20 000 euros à travers le fond en euro d’un contrat d’assurance vie et de cette manière-là, vous allez baisser le coût du crédit que la banque va vous consentir. Vous faites une économie au niveau du coup du crédit, vous pouvez également faire une économie au niveau des assurances décès puisque le fait d’apporter son patrimoine sous forme de contrat d’assurance vie permet à la banque d’éviter de vous imposer de prendre une assurance décès. Là, vous avez une économie de l’ordre de 0,2 à 0.6 % du crédit, ce qui n’est pas négligeable.

Cela permet de voir le montant du capital à rembourser diminué, pendant que mon capital grandit. Il y a également une autre astuce à utiliser sans même imaginer garantir, apporter en garanti son contrat d’assurance vie, lorsque vous investissez vous obtenez un crédit, dans le cadre d’un investissement locatif de 100 000 euros. Si vous disposez de la trésorerie nécessaire sous forme d’épargne, cela peut être très intéressant d’épargner le même montant (100k) car d’un côté votre crédit classique et amortissable, le capital va diminuer au fur et à mesure, donc le montant à rembourser va diminuer. De l’autre côté, le capital de votre épargne va grandir au fur et à mesure, en fin de compte vous vous retrouvez avec une opération à un solde positif.

Par exemple, si vous empruntez 100k d’un côté à 3% et que vous placez 100K sur un bon fond en euros d’un contrat d’assurance vie entre 3,5 et 4%. Au bout de 10 ans, vous avez réalisé une opération positive de 25k euros.

Cette opération fonctionne si vous choisissez un bon contrat d’assurance vie, si la rentabilité est supérieure à la moyenne. Aujourd’hui il y a beaucoup de possibilité, d’une part d’aller modifier son crédit et son coût à la baisse avec sa banque, et de l’autre part de faire jouer la concurrence sur son épargne. Vous n’êtes pas obligé de placer son assurance vie dans la même banque que là où vous obtenez le crédit, même si les banques font tout pour faire en sorte que vous utilisiez les fonds en euro de la maison, mais dans la loi elles n’ont pas le droit de vous imposer cela. Faire jouer la concurrence dans les deux sens peut être profitable.

Ainsi, vous avez tout intérêt à utiliser votre assurance vie pour garantir vos prêts immobiliers.

Cela marche également pour les crédits in fine, dans ce cadre précis, la banque vous apporte un capital en « one shot » et à la fin vous devez rembourser d’une seule traite l’ensemble du capital. Vous ne payez que les intérêts. Là aussi, avec en apportant un contrat d’assurance vie, vous pouvez garantir votre crédit in fine. C’est notamment intéressant pour les personnes qui ne peuvent pas obtenir facilement leu crédit, en fonction de l’âge ou en fonction de problèmes de santé.

Malgré tout, est-ce qu’il y a des pièges à éviter ou des clauses sur lesquelles il faut être particulièrement attentif ?

De manière générale, il faut toujours être prudent. D’une part les banques n’ont pas à vous imposer de fait de prendre un fond en euro de la maison, la liberté reste totale. D’autre part, à l’inverse lorsque vous donnez en garantie un contrat d’assurance vie, vous devenez d’une certaine manière, vous faites rentrer quelqu’un dans la copropriété de votre épargne, la banque qui obtient cette garantie peut très bien intervenir dans la gestion de votre contrat, notamment par exemple si vous avez décidés : une clause bénéficiaire dans le contrat d’assurance vie favorable à vos enfants, il faut avoir en tête qu’ils doivent être au courant parfaitement de l’opération que vous avez réalisé. Si ce n’est pas le cas, ils pourraient avoir une surprise le jour ou malheureusement vous décédez, dans la transmissions de l’assurance vie, les enfants n’auront pas conscience que quelqu’un d’autre peut intervenir dans la gestion de votre assurance vie.

Autre piège, certaines personnes oublies une fois qu’elles ont remboursé leur crédit de faire une « main levée » sur leur garantie. La garantie continue à courir alors que le crédit a été complètement remboursé, donc ces personnes au moment où elles doivent faire un arbitrage sur leur assurance vie dans des délais courts (24-48 heures) elles ont l’impossibilité de le faire car elles ont oublié de faire la main levée sur leur garantie.

Voici quelques astuces pour réussir l’utilisation de son assurance vie en tant que crédit, c’est utile aux particuliers et aux chefs d’entreprise.

Quand vous cédez votre entreprise, c’est très souvent la personne qui l’achète qui demande de vous engager dans le cadre d’une garantie de pasti, c’est une garantie qui couvre le nouveau propriétaire de l’entreprise conte les risques qui apparaîtraient sur la gestion de l’entreprise après la cession. Là aussi on demande souvent aux entrepreneurs d’apporter une sorte de garantie, l’entrepreneur peut également le faire sans spolier son patrimoine puisqu’il va geler une partie de son patrimoine qui va continuer à lui rapporter un certain rendement, mais pour autant cela va permettre de résoudre son problème de garantie de pasti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *