Investissement locatif dans l’ancien : pourquoi emprunter ?

Investissement locatif dans l’ancien : pourquoi emprunter ?

Demander un crédit pour financer votre investissement locatif présente toujours des avantages non-négligeables. Acheter cash un bien immobilier n’est pas à la portée de tout le monde et emprunter peut changer votre statut.

Un emprunt vous donne la possibilité de devenir propriétaire

Si vous voulez acheter un bien immobilier coûtant plusieurs dizaines de milliers d’euros, le crédit est le meilleur moyen de le financer. Rare sont les personnes qui ont la possibilité d’investir dans un bien immobilier en le payant cash. Faire un emprunt, c’est comme avoir un levier. Investir dans l’immobilier locatif est un des rares placements à pouvoir être financé par un prêt.

De plus, lorsque vous demandez un prêt pour un investissement locatif dans l’ancien, le taux d’intérêt est toujours moindre que votre rentabilité globale. Si vous additionnez votre rendement en capital et votre rendement locatif, vous constaterez vite que le profit global est largement supérieur au montant total de votre crédit.

D’autant plus que vous aurez une fiscalité optimisée grâce aux règles qui régissent l’emprunt pour un investissement locatif dans de l’ancien. Quel que soit le type de location que vous avez choisi, vous aurez ce bénéfice.

Un crédit permet de réduire vos impôts

En tant que propriétaire, vous devez acquitter d’une certaine somme à l’État. Pour les propriétaires habitants, les avantages pour avoir une réduction d’impôts sont minimes. Cependant, lorsque vous investissez dans un bien locatif, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts.

Tous les propriétaires-bailleurs ont la possibilité de déduire les intérêts de leur crédit lorsqu’ils louent leurs biens immobiliers.

  • Pour une location vide, la déduction de vos intérêts est faite via vos revenus fonciers. Et si ces derniers sont en baisse, votre fiscalité peut être réduite par conséquent. Les intérêts d’un crédit peuvent contribuer à la création d’un déficit foncier. Ils sont imputés sur vos rentes globales et seront réduits automatiquement.
  • Pour une location meublée, si vous opter pour un régime réel, les intérêts de vos crédits seront déduits à partir de vos revenus locatifs. Si vos recettes sont en baisse, vos impôts seront également réduits. Pour le régime forfaitaire, vous n’aurez pas cet avantage. En revanche, vous aurez un abattement forfaitaire sur vos recettes. Pour un loueur de meublé, vos charges seront soustraites de vos revenus globaux. Or, les intérêts font partie des charges.

Bien choisir votre crédit

Souscrire un crédit est un acte qui ne doit pas être pris à la légère. C’est un engagement important sur le long terme. En tant qu’emprunteur, investir dans l’immobilier locatif doit être très bien réfléchi. Surtout que votre emprunt aura un impact sur votre fiscalité et votre patrimoine.

La première chose à faire est d’évaluer votre capacité d’endettement en tenant compte de vos autres dépenses. Notez que, généralement, les loyers que vous allez percevoir ne couvriront pas la totalité de l’échéance mensuelle de votre crédit.

Pour un investissement locatif dans l’ancien, un apport personnel n’est pas obligatoire. Pourtant, en y mettant votre épargne, vous allez emprunter moins et par conséquent, payer moins d’intérêts.