Crowdfunding : comprendre le financement participatif en 2021

Crowdfunding : comprendre le financement participatif en 2021

La pandémie du COVID-19 aura permis à de nombreux français de se constituer une épargne de précaution. Cet argent placé sur des fonds sécurisés offre une rentabilité faible, voire inexistante, alors pourquoi ne pas diversifier vos actifs et viser des placements financiers plus intéressants ?

Quels sont les meilleurs placements financiers en 2021 ? Pour tenter de vous aider à y voir plus clair dans le dédale des produits financiers disponibles, voici une liste non exhaustive des placements à étudier :

  • Investir en bourse.
  • Investir sur le marché Forex.
  • Investir dans les matières premières.
  • Investir dans l’or.
  • Investir dans les crypto-monnaies.
  • Investir dans l’immobilier.
  • Investir dans les projets de financement participatif (crowdfunding).
  • Investir dans des produits atypiques : œuvres d’art, antiquités, alcool, etc.

Aujourd’hui, nous vous proposons de définir ce qu’est le crowdfunding et quels sont les différents types de financement participatif qui pourraient vous intéresser.

Le crowdfunding : un placement financier intéressant pour 2021 ? 

Le crowdfunding, appelé aussi financement participatif, est une alternative intéressante aux moyens financiers traditionnels d’obtention de capitaux externes ; surtout dans le contexte économique actuel où les banques et les investisseurs institutionnels comptent les pertes après la pandémie et hésitent à investir de l’argent dans des projets risqués.

Cependant, pour lever des fonds via le système de crowdfunding, il ne suffit pas d’avoir une idée intéressante. Il faut également bâtir un projet solide, fidéliser une communauté de personnes prêtes à investir et à communiquer autour d’elles pour vanter les mérites de votre entreprise.

Alors, comment démarrer une campagne de financement participatif et la promouvoir en ligne ? Dans cet article, nous vous donnons les clés pour mener à bien votre projet de crowdfunding. Vous apprendrez différentes choses essentielles :

  • Qu’est-ce que le financement participatif ?
  • Comment est régulé le crowdfunding en France ?
  • Comment préparer et promouvoir une campagne de financement participatif ?
  • Quelles sont les plateformes de confiance qui facilitent ce type de financement ?

Qu’est-ce que le financement participatif ?

Le financement participatif, c’est à dire le crowdfunding, consiste à obtenir des fonds pour la mise en œuvre d’un projet auprès de plusieurs investisseurs (épargnants, chefs d’entreprise, particuliers intéressés, etc.).

La rémunération des contributeurs peut être symbolique (par exemple, produit fini ou cadeaux) ou financière (par exemple, participation aux bénéfices). Un projet financé par le financement participatif peut en principe bénéficier à toutes les entreprises souhaitant développer un projet. La collecte des fonds de financement est organisée sur des plateformes réglementées qui mettent en relation les entreprises et les investisseurs.

Jusqu’à récemment, le financement participatif était principalement utilisé par les passionnés et les amateurs qui souhaitent se lancer dans des projets originaux et innovants. C’était une méthode simple pour eux, grâce à laquelle ils pouvaient fixer un budget pour mettre en œuvre leurs idées sans formalités administratives complexes.

Aujourd’hui, le financement participatif représente une sérieuse concurrence par rapport aux sources traditionnelles de financement. Il est utilisé à la fois par les jeunes start-up à un stade précoce de développement et par les grandes entreprises ayant une position bien établie sur le marché. C’est un excellent moyen de financer des idées innovantes et cela représente des avantages à la fois pour les entreprises et pour les investisseurs.

 

Les différents types de financement participatif :

Crowdfunding d’investissement

Le crowdfunding d’investissement (équité) est souscrit en échange d’un paiement de fonds, l’investisseur reçoit des actions de l’entreprise, des droits de vote et le droit aux dividendes. À l’avenir, il peut vendre ses actions avec profit (ou perte).

Subvention de financement participatif

La subvention de financement participatif, le plus souvent utilisé dans les collectes de fonds caritatives, est une forme de financement social dans laquelle il n’y a pas de retour pour l’investisseur. C’est tout simplement et purement un don.

Financement participatif de prêt

Le financement participatif de prêt permet aux entreprises de restituer le montant payé par les investisseurs, sur le même principe qu’un prêt bancaire, en plusieurs mensualités. Les investisseurs perçoivent des intérêts sur les fonds prêtés aux entreprises.

Financement participatif basé sur des prix

Le financement participatif basé sur des produits spécifiques permet aux investisseurs d’être récompensés en nature proportionnellement aux fonds alloués pour le projet de crowdfunding. Les contributeurs peuvent recevoir des éditions limitées, des produits collectors, des services avantageux, etc.

Le crowdfunding en France

Ces dernières années, le nombre de campagnes de financement participatif a explosé en France, c’est pourquoi la législation française a établi une réglementation précise sur ce type d’activité.

Les Français ont toujours été très friands des nouveaux produits financiers, ainsi que des nouvelles façons de financer les entreprises ou tout autre projet innovant. Selon l’article Les Echos Entrepreneurs, les plateformes de crowdfunding ont dépassé la barre symbolique du milliard collecté. C’est plus qu’en 2019 avec un chiffre de financement participatif aux alentours des 600 millions collectés.

Ainsi, ce sont des milliers de TPE et PME qui ont pu bénéficier de fonds privés, en dehors du circuit traditionnel de financement contrôlé par les établissements bancaires.

Cette forte croissance doit être suivie de mesures de contrôle et de règles strictes afin de protéger l’ensemble des acteurs : entreprises et investisseurs. A ce titre, l’administration française distingue trois types de plateformes de crowdfunding :

  • Plateformes reposant sur le modèle du don.
  • Plateformes reposant sur le modèle du prêt.
  • Plateformes reposant sur le modèle de l’investissement en fonds propres.

Tableau récapitulatif des différents types de crowdfunding

Textes de loi de qui encadre le financement participatif :

  • Ordonnance n° 2014-559 du 30 mai 2014 relative au financement participatif
  • Décret n° 2014-1053 du 16 septembre 2014 relatif au financement participatif

Pour aller plus loin sur la réglementation en matière de crowdfunding.

Comment obtenir un financement grâce au financement participatif ?

Si vous suivez l’actualité de 44finances et que vous êtes une entreprise en recherche de financement, vous savez que crowdfunding vous permet de lever des capitaux pour n’importe quel projet. La seule condition est de convaincre les investisseurs d’une idée précise. C’est pourquoi il est si important de bien préparer une campagne de financement participatif et de la promouvoir sur le Web.

Comment réussir à convaincre vos futurs partenaires financiers ? Voici quelques conseils pertinents qui pourront vous aider à faire décoller votre collecte de fonds.

Attirer l’attention des investisseurs

Titre accrocheur, graphismes soignés, description courte mais succincte, appel à l’action bien choisi, etc. Ce sont les bases d’une communication réussie, grâce auxquelles les internautes peuvent être attirés par votre campagne promotionnelle.

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel du marketing sur Internet sur les réseaux sociaux. Cela vous coûtera quelques centaines d’euros mais vous aurez un produit attractif avec lequel séduire vos futurs investisseurs.

Préparez du contenu vidéo-ludique et diffusez-le sur plusieurs réseaux sociaux

La vidéo est un format idéal pour capter rapidement l’attention des utilisateurs, c’est la base de toute campagne de financement participatif. Elle doit vous présenter, ainsi que votre idée, de manière à titiller la curiosité des internautes qui voudront se renseigner sur votre projet.

Il existe plusieurs plateformes adaptées à ce genre d’exercice : Facebook, Twitter, Instagram, YouTube, etc. Vous pouvez également faire appel à des influenceurs qui pourront toucher un public plus jeune et plus réactif sur les réseaux sociaux.

Décrivez votre projet en détail

En utilisant une plateforme de crowdfunding, vous devrez obligatoirement proposer un contenu écrit soigné et détaillé. La description doit être claire. Elle doit contenir des informations sur le projet, l’objectif de la collecte de fonds, la liste des prix ou le mode de paiement. Il est également bon de noter les mesures qui ont déjà été prises pour mettre en œuvre l’idée et les défis qui devront encore être relevés à l’avenir. Il vaut également la peine d’ajouter des liens vers diverses publications sur l’ensemble du projet qui sont apparues dans les médias.

C’est également le moment de parler de votre entreprise, de donner des détails sur sa santé financière, de présenter vos atouts et d’exprimer votre enthousiasme à l’idée de concrétiser votre projet.

Menez une campagne promotionnelle du début à la fin

Le projet de crowdfunding le mieux préparé ne réussira pas si les internautes n’en entendent jamais parler. Dès le début, menez activement des activités de promotion, d’image et de marketing. Partagez des informations sur la collecte de fonds sur les réseaux sociaux, recherchez des investisseurs potentiels sur des forums thématiques et des groupes de discussion. C’est une bonne idée de commander des articles sponsorisés. Vous pouvez également utiliser votre propre site Web ou blog pour la promotion.

Votre campagne promotionnelle doit s’inscrire dans la durée et imprimer un rythme soutenu qui ne s’essouffle pas. Cela vous demandera beaucoup d’idées et une perpétuelle recherche de nouveaux moyens pour susciter l’adhésion des utilisateurs.

Comment choisir une plateforme de financement participatif ?

Le choix de la plateforme est également un point important que vous ne devez pas négliger. Privilégiez le site Internet le plus connu qui saura capter le plus d’investisseurs.

En effet, la méthode de conduite d’une campagne de financement participatif dépend toujours à 100 % de l’entrepreneur. Une plateforme bien choisie peut cependant contribuer à une meilleure valorisation de la collection et augmenter les chances de réussite de l’ensemble du projet.

Quels sont les détails à préciser sur le site de crowdfunding

  • Les frais tels que la taille de la commission, le coût des services auxiliaires.
  • La solution juridique adoptée, par exemple diverses obligations fiscales, projets acceptables, etc.
  • La disponibilité de plugins sociaux et d’éléments logiciels qui vont soutenir les canaux de communication pour votre futur projet. Cela permet d’améliorer de manière significative l’attractivité de votre produit.
  • Les offres supplémentaires qui peuvent donner envie aux investisseurs, par exemple un soutien substantiel ou juridique, des cadeaux, etc.

Les meilleures plateformes de crowdfunding en France et à l’étranger

  • Kickstarter ;
  • KissKissBankBank
  • Indiegogo ;
  • Wweeddoo
  • Beesfund ;
  • Ulule
  • FindFunds ;
  • FundedByMe ;
  • Dartagnans
  • CrowdConnect ;
  • BlueBees
  • CrowdWay .
  • HelloAsso

La liste n’est pas exhaustive vous vous en doutez, il existe également des plateformes régionales (par exemple le site J’adopte un projet qui est dédié à la Nouvelle-Aquitaine). Vous avez aussi des plateformes par type de projet (associations, étudiants, viticoles, Bretons, patrimoine, culture, collectivités locales, agriculture, etc.).