La blockchain au service du marché de l’immobilier

La blockchain au service du marché de l’immobilier

Nous vous proposons un autre article sur la blockchain, non pas cette fois comme une technologie financière, mais comme un outil innovant au service du marché de l’immobilier. Comme vous le savez, la technologie Blockchain est principalement associée au Bitcoin et à d’autres crypto-monnaies. Ses capacités vont cependant beaucoup plus loin et ne se limite au simple domaine des placements financiers.

Selon les experts, la blockchain pourrait également s’avérer révolutionnaire pour le secteur immobilier. Dans notre article, nous souhaitons vous présenter les avantages à utiliser la blockchain dans le secteur de l’immobilier.

Qu’est-ce que la blockchain ?

Tout d’abord, il nous parait important de vous rappeler quelques éléments pour définir la blockchain. En effet, pour comprendre les possibilités d’utiliser la technologie blockchain, il est nécessaire d’expliquer ses principaux mécanismes et atouts.

La « blockchain » est un énorme registre informatisé qui répertorie tous les événements enregistrés par ordre chronologique. Dans le cas de l’immobilier, par exemple, une transaction d’achat ou de vente de biens immobiliers pourrait être mémorisée dans la blockchain.

Les actions individuelles sont enregistrées et combinées dans des blocs dépendants, qui sont placés dans le registre. Tous les changements sont approuvés selon certaines règles et certains protocoles informatiques. La dispersion et la décentralisation du registre rendent impossible la falsification ou la suppression de données sans autorisation. Bien qu’un seul utilisateur ne puisse pas modifier les données lui-même, il a libre accès à une copie partagée qu’il peut lire.

La blockchain est basée sur des réseaux P2P (peer-to-peer) et est utilisée partout où de grandes quantités de données doivent être collectées et traitées. Ce n’est pas différent dans le secteur immobilier, qui peut utiliser la technologie moderne à de nombreux niveaux, du flux d’informations, en passant par les problèmes de sécurité et la tokenisation immobilière, au règlement des paiements en crypto-monnaies.

Comment la technologie blockchain change le secteur immobilier ?

Comme nous l’avons souligné ci-dessus, pour comprendre la blockchain il convient de retenir trois choses essentielles : c’est un système décentralisé, infalsifiable et accessible à tous. Comment ce registre décentralisé peut-il aider le secteur de l’immobilier ?

L’utilisation de contrats intelligents (smart contract)

Les outils basés sur la blockchain vous permettent de créer divers documents avec une signature numérique. Surtout, une fois qu’une telle signature est effectuée, le contenu du document ne peut pas être modifié et le système lui-même permet la transmission et le stockage de copies virtuelles, ce qui garantit la sécurité des données sensibles et réduit le risque de fraude.

La blockchain est utilisée par les contrats intelligents qui utilisent son écosystème technologique pour fonctionner. Autrement dit, les contrats automatisés conclus entre les différentes parties d’une transaction immobilière vont pouvoir être stockés et utilisés indéfiniment.

Leur utilisation permet de minimiser le besoin de préparer, remplacer et stocker la documentation nécessaire. La simplification des formalités accroît la sécurité des transactions elles-mêmes, ce qui affecte positivement la confiance mutuelle des parties.

Les contrats intelligents peuvent également remplacer les personnes impliquées dans les transactions immobilières, agents immobiliers ou notaires. La documentation recueillie sous forme électronique peut contenir toutes les informations concernant un bien donné, y compris son plan, ses anciens propriétaires ou une éventuelle dette. Une telle circulation organisée raccourcira les processus de toutes les transactions, y compris le transfert de propriété, tout en réduisant les coûts et l’implication de tiers.

Les experts soulignent également l’utilisation possible de la technologie blockchain par les banques. Celles-ci pourraient utiliser des données stockées dans des registres distribués dans les processus d’octroi d’une hypothèque.

Ainsi, la blockchain simplifie et améliore la confiance dans les rouages du marché de l’immobilier. Cette simplification technologique au service des utilisateurs est également un moyen de réduire les intermédiaires et donc les coûts de fonctionnement.

Paiements en crypto-monnaies

Les crypto-monnaies utilisant la technologie blockchain, y compris le Bitcoin, le plus populaire, sont de plus en plus souvent acceptées comme moyen de paiement. Elles deviennent peu à peu une alternative puissante aux autres méthodes de paiement.

Leur application sur le marché immobilier permet de s’affranchir des opérations bancaires et des coûts qui en découlent. Surtout, toutes les transactions de ce type sont entièrement transparentes et effectuées en temps réel, elles sont donc parfaites pour les processus d’achat et de vente. Elles peuvent également être utilisées avec succès pour gérer des bâtiments intelligents et pour régler le loyer.

Investir dans l’immobilier avec des cryptos

La technologie Blockchain est également associée à ce que l’on appelle altcoin, alt, token ou jeton, c’est-à-dire des actifs numériques qui ont une valeur spécifique. Parmi les altcoins les plus populaires aujourd’hui, nous retrouvons l’Ethereum (ETH), le Ripple (XRP) ou encore le Litecoin (LTC). Chacune de ces cryptomonnaies peut être achetée, vendue ou échangée sur des plateformes. Tout comme n’importe quel actif financier, les cryptos ont une valeur spécifique en fonction de l’offre et de la demande.

Les entreprises peuvent émettre leurs propres jetons, par exemple pour obtenir des fonds pour un investissement donné. Dans le secteur immobilier, le promoteur peut proposer des jetons représentant l’intérêt de l’investisseur dans le bien à développer.

À l’achèvement de la construction et de la vente de l’installation, l’investisseur peut revendre les jetons avec un profit au développeur. De tels mécanismes sont utilisés par ICO (Initial Coin Offer), une collecte de fonds communautaire pour le financement de projets liés à la blockchain.

Les jetons utilisés de cette manière offrent aux investisseurs de toutes nouvelles opportunités d’investissement et aux développeurs une chance de lever des capitaux en contournant la bourse ou les obligations.