La cryptomonnaie est-elle un placement financier comme un autre ?

La cryptomonnaie est-elle un placement financier comme un autre ?

Nous vous proposons un article qui examine des stratégies intéressantes utilisant les actifs de cryptomonnaies qui sont des produits financiers très attractifs. En effet, compte tenu de leurs coûts, de leur volatilité, des objectifs de rentabilité élevés et des risques potentiels, il nous parait important de vous partager quelques ressources pertinentes sur le sujet. N’hésitez pas à consulter notre article dédié aux placements financiers.

Tout d’abord, il est évident de rappeler que les crypto-monnaies (cryptomonnaies ou cryptos) peuvent être considérées comme des produits financiers pouvant rappeler les actions ou les obligations. Mais avant de vous en dire un peu plus, il nous parait nécessaire de redéfinir avec vous ce qu’est une cryptomonnaie dans un contexte de marché financier.

Des définitions sur les cryptomonnaies 

La cryptomonnaie la plus emblématique est sans nul doute le Bitcoin (BTC) qui a été créé dès 2008 comme étant une monnaie électronique permettant d’effectuer des paiements en ligne directement d’une personne à une autre, sans devoir passer par une institution financière : « A Peer-to-Peer Electronic Cash System » (Nakamoto, 2008).

Ce principe est fondamental et est rendu possible grâce à la technologie de la blockchain qui permet de créer un système décentralisé, c’est-à-dire sans passer par l’intermédiaire d’établissements financiers tels que les banques et autres institutions de régulation.

Un rapport de la Banque Centrale européenne (2012) définit le Bitcoin comme un système de monnaie qui peut prendre trois formes d’application distinctes, le BTC peut être utilisé :

  • Dans un système fermé où la cryptomonnaie permet des transactions dans un écosystème défini, par exemple dans un jeu vidéo ou un monde virtuel.
  • Dans un système d’achat de biens ou de services virtuels, le BTC est utilisé comme une monnaie virtuelle avec un taux variable.
  • Dans un système monétaire avec des flux bidirectionnels, avec les mêmes caractéristiques qu’une monnaie fiduciaire (euros, dollars, etc.). Dans ce schéma, le bitcoin peut être acheté, vendu ou échangé contre des euros, des dollars ou d’autres cryptomonnaies (ETH, XRP, LTC, NEO, BAT, BNB, etc.).

C’est ce dernier cas de figure que nous retenons pour définir les cryptomonnaies comme étant un placement financier à part entière. Pour les investisseurs qui veulent détenir des cryptomonnaies dans leur portefeuille, il est primordial de rappeler le risque très élevé de ce type de placement à court terme ou à long terme.

Ainsi, nous pouvons compléter la définition ci-dessus par trois caractéristiques essentielles pour comprendre ce qu’est une cryptomonnaie :

  • Premièrement, une crypto est décentralisée, au sens qu’il n’y a aucun pouvoir central qui gère ses émissions ou contrôle ses flux.
  • Deuxièmement, les utilisateurs d’une cryptomonnaie peuvent cacher leurs implications dans les transactions ; malgré la présence de certaines informations permettant de retracer des mouvements, l’identité des participants est floue.
  • Troisièmement, les cryptos n’ont aucune garantie, contrairement à la monnaie fiduciaire qui est soutenue par l’or et par des instances gouvernementales.

Quels sont les avantages des cryptomonnaies ?

Parmi les avantages des crypto-monnaies, il y a la possibilité de générer des solutions innovantes de paiement, des coûts très réduits voire inexistants, des temps de traitement très courts, une utilisation mondialisée, le relatif anonymat ou encore l’indépendance par rapport à un système bancaire classique. En effet, pour utiliser des cryptomonnaies comme devises d’échange ou comme un moyen de paiement, il n’est pas nécessaire d’être client d’un établissement bancaire. Un simple smartphone suffit pour réaliser des transactions à travers le monde, sans limitation dans le temps.

Parmi les inconvénients, les utilisateurs mettent parfois en avant l’impression d’un manque de transparence (malgré la possibilité de contrôle via la blockchain), la dépendance des cryptos à l’informatique et aux réseaux internet, la difficulté d’accessibilité pour des personnes novices, la forte volatilité et le manque de régulation de pouvoirs centraux.

Nous pouvons également ajouter les problèmes récurrents de fraude, de plateformes hackées et d’acteurs peu scrupuleux qui font miroiter des gains astronomiques à des clients parfois peu informés (Ponzi, évasion fiscale, vol de clés, etc.). Actuellement, il n’y a aucune possibilité technique d’éliminer ces risques. Par conséquent, il est primordial d’informer les utilisateurs afin qu’ils puissent éviter les pièges.

Les bons réflexes à avoir pour ses investissements crypto

Parmi les nombreuses alternatives possibles en fonction de votre profil, de vos objectifs, de votre capital de base et des cryptomonnaies visées, vous devez toujours avoir les mêmes réflexes avant de vous engager financièrement.

Pour sélectionner les meilleures cryptomonnaies pour votre wallet, vous devez :

  • Comprendre la tendance du marché des cryptomonnaies en analysant des perspectives à court, moyen ou long terme : le marché est-il dans un mouvement baissier ou haussier ? A quel niveau de maturité en sont les principaux projets ? Quelles sont les prochaines annonces attendues ?
  • Sélectionnez des cryptomonnaies en fonction de leur potentiel de hausse : vérifiez l’historique du projet, analysez sa volatilité et ses objectifs à long terme.
  • Rééquilibrez une fois par trimestre votre portefeuille en fonction de la tendance du BTC.

Ces différentes étapes vous aideront à rendre votre portefeuille d’investissement le plus optimisé possible en tenant compte du rapport risque/bénéfice. Pour plus d’informations sur ce sujet, n’hésitez pas à consulter des articles de presse :