Les bons placements financiers en 2022

Les bons placements financiers en 2022

Aujourd’hui nous souhaitons vous donner des conseils pour diversifier votre portefeuille d’actifs et nous insisterons tout particulièrement sur le retour sur investissement avec les SCPI : investissement immobilier.

Comment diversifier son portefeuille en 2022 ?

Tout d’abord, sachez qu’un portefeuille d’investissement ne doit pas être trop diversifié. Alors, comment répartir raisonnablement ses placements financiers ?

Warren Buffet avait l’habitude de dire que les changements du marché devraient être considérés comme un bon ami plutôt qu’un ennemi, il suffit de profiter de la folie, mais ne pas y participer.

Cette maxime décrit efficacement l’environnement d’aujourd’hui. Des taux d’intérêt record et une inflation élevée signifient que garder de l’argent sur des fonts sécurisés non seulement ne donne pas de profit, mais entraîne en réalité des pertes. Et cela signifie une chose : pour maintenir le pouvoir d’achat de l’argent, il est nécessaire de prendre un risque légèrement plus élevé.

Ne prenez pas de risque, diversifiez-vous !

Vous connaissez sans doute ce vieil adage : ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier ! Ce proverbe britannique illustre parfaitement la nécessité de diversifier son portefeuille. Si vous mettez tout l’argent sur un seul investissement et qu’il s’avère être un échec, alors vous perdrez tout le capital. Mais si vous divisez vos économies en plusieurs parties et investissez chacune dans autre chose, alors les pertes sur un investissement seront compensées par les bénéfices des autres. En d’autres termes : la diversification n’est rien de plus que de diversifier vos investissements pour réduire le risque de l’ensemble de votre portefeuille.

La diversification doit couvrir de nombreuses classes d’actifs ou stratégies d’investissement : actions de divers secteurs, pays et segments de marché, ainsi que des obligations ou des stratégies de rendement absolu moins conventionnelles.

Ces actifs travailleront ensemble pour réduire le risque de perte permanente de capital et la volatilité globale du portefeuille. Cependant, un portefeuille bien diversifié peut apporter des bénéfices inférieurs à ceux qui pourraient être obtenus en cas de sélection d’un seul investissement gagnant.

Les SCPI

Qu’est-ce qu’une SCPI ? En quelques mots, les SCPI sont des sociétés d’investissement habilitées à émettre des actions au profit des collectivités et du public. Ces sociétés civiles immobilières sont constituées dans le but exclusif d’acheter et de gérer des biens immobiliers pour le compte des actionnaires.

La SCPI est-elle une SCI ?

Attention, une SCPI doit être distinguée d’une Société Civile Immobilière (SCI), avec laquelle les particuliers peuvent être plus familiers. Cette dernière n’est qu’une société anonyme qui peut être utilisée pour l’achat et la propriété de biens français. La SCI permet également de gérer son patrimoine dans le cadre d’un projet immobilier de succession.

Les SCPI sont autorisées par la loi en France depuis 1970, et en vertu de la loi française, elles ne peuvent pas être cotées en bourse française. Elles sont également plus largement utilisées comme des vecteurs d’investissements immobiliers neufs.

Le fonctionnement des SCPI sont réglementées par l’AMF

Les SCPI sont des SCI qui ne paient pas d’impôt sur les sociétés (et n’en ont pas la possibilité) et font appel à l’épargne des particuliers. De ce fait, ces sociétés sont agréées par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) et sont gérées par une société de gestion, elle-même agréée par l’AMF.

L’activité des SCPI se limite (depuis la transposition de la directive AIFM) à l’achat ou à la construction d’actifs immobiliers en vue de leur mise en location. Les SCPI sont des structures réglementées et sont soumises à un certain nombre de contraintes, notamment en termes de niveau d’endettement, de construction, d’achat et de revente. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à consulter la page sur le
rendement en SCPI Primovie.

Impôt sur les bénéfices des SCPI

Sur le plan fiscal, les SCPI ne paient pas d’impôt sur les sociétés et leurs actionnaires sont imposés sur leur part des bénéfices, qu’ils soient effectivement distribués ou non, comme dans le cas d’une SCI de droit commun.

La SCPI permet à ses actionnaires de bénéficier des différents régimes (notamment « Scellier », « Malraux » et « Duflot ») applicables aux revenus du patrimoine. Ce type de SCPI est généralement qualifié de « SCPI fiscale ».

Par conséquent, de nombreuses SCPI ont été mises en place pour permettre aux investisseurs personnes physiques de bénéficier des différents régimes fiscaux préférentiels, sans avoir à subir eux-mêmes les contraintes de gestion imposées par ces régimes.