Prêt hypothécaire : comment cela fonctionne-t-il ?

Prêt hypothécaire : comment cela fonctionne-t-il ?

Par définition, une hypothèque est une assurance réelle qu’un créancier prélève sur un bien immobilier pour lequel il a attribué un prêt sans que le proprio en soit privé. En gros donc, un prêt hypothécaire est un crédit garanti par une hypothèque.

Le crédit hypothécaire est une façon d’exploiter son patrimoine afin d’acquérir un emprunt à un taux favorable. Le principe est simple.

Le pourcentage ou la quotité de la valeur du bien, c’est-à-dire l’objet de la garantie, définit la somme maximale du prêt octroyé qui varie entre 50 et 100 % de la valeur du bien suivant l’établissement financier demandé.

Le principe du crédit hypothécaire

Certains banquiers rechignent à vouloir accorder un emprunt à un particulier sans garantie de paiement. Or, toute personne propriétaire d’un bien immobilier peut retourner la situation en donnant celui-ci en gage. C’est le principe même du prêt hypothécaire.

Concrètement, un conseiller clientèle accorde le montant en prenant une hypothèque sur un bien que ce soit partiel ou total. En cas de non ou de retard de paiement, la banque serait dans l’obligation de revendre le bien hypothéqué pour solder le prêt.

A priori, le créditeur aussi bien que l’emprunteur peuvent y trouver leurs comptes.

En effet, l’un dispose d’une assurance solide, car il peut saisir l’objet de la garantie en cas d’impayé, tandis que l’autre peut obtenir le financement qu’il convoite tout en continuant à disposer de son patrimoine.

Toutefois, avant d’accéder au crédit hypothécaire, il serait judicieux de comparer les offres des différents établissements financiers.

Les différents types de prêts hypothécaires

En fonction de son usage, il existe deux systèmes de prêts hypothécaires à savoir : le prêt d’acquisition classique et le prêt de trésorerie. Le prêt d’acquisition classique consiste à acheter un bien immobilier avec lequel le débiteur engage la propriété qu’il a acquise.

En l’occurrence, il est de temps en temps amené à souscrire différentes assurances à titre de caution pour l’établissement de crédit à l’instar de l’assurance habitation,  de l’assurance solde restante, etc.

Le prêt de trésorerie, quant à lui, consiste à obtenir de la trésorerie en vue de couvrir différents types de besoins comme le remboursement de dettes, l’achat d’un bien ou le financement d’un projet.

Le crédit de trésorerie est la formule la plus prisée par bon nombre de particuliers, professionnels et  de collectivités. En général, l’hypothèque est levée un an après la date d’expiration de remboursement de crédit. Cependant, il est possible de lever l’hypothèque avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.