Comment financer l’achat d’un bien immobilier en Thaïlande ?

Comment financer l’achat d’un bien immobilier en Thaïlande ?

Le secteur de l’immobilier en Thaïlande séduit depuis des lustres.

Entre le dynamisme du tourisme dans ce pays, l’attrait des prix immobiliers, la simplicité des modalités d’acquisition, les perspectives de croissance économique et l’attractivité de la fiscalité, les raisons d’investir dans l’immobilier en Thaïlande sont nombreuses.

Que ce soit pour y passer des vacances de rêve ou pour un investissement locatif, il est important de bien réfléchir à la manière dont il faudra financer son projet.

Financement d’un achat immobilier par les étrangers

Avec les baisses significatives des investissements en France, il est plus que jamais tant de se tourner vers un pays porteur à l’instar de la Thaïlande. Investir dans l’immobilier en Thaïlande peut prendre trois différentes formes :

  • L’investissement locatif ;
  • L’investissement en résidence secondaire ;
  • L’investissement en résidence à utilisation mixte (villégiature et location par période d’absence).

Dans un cas ou dans l’autre, les banques en Thaïlande ne sont pas ouvertes au financement des étrangers pour l’acquisition des biens immobiliers dans le pays.

Cependant, il est possible de trouver son financement auprès de certaines banques françaises. Certes, aucune banque en France n’offre des prêts immobiliers pour un investissement à l’étranger.

Mais, certaines proposent des solutions d’hypothèques déplacées ou encore des financements en mobilisation du patrimoine.

De façon simple, vous mettez en garantie votre patrimoine mobilier (compte titres, assurances vie) ou immobilier (terrain, immeuble, appartement) en France pour obtenir un crédit classique. Vous pourrez alors utiliser ce prêt en Euros pour financer votre achat de bien immobilier en Thaïlande.

Quelle solution pour les expatriés résidant en Asie du Sud-Est ?

Lorsque l’on est résident de l’Asie du Sud-Est et que l’on ne dispose pas forcément d’un patrimoine dans l’hexagone, les chances d’obtenir un financement pour un achat immobilier en Thaïlande ne sont pas nulles.

Vous pouvez vous adresser aux banques de la zone. Nombreuses sont celles qui offrent un panel de solutions de financement aux expatriés, quelle que soit leur nationalité. La United Overseas Bank (UOB) de Singapour en est un exemple palpable.

Il faudra cependant respecter les critères d’âge, de revenus et d’endettement similaires à celles qui sont en vigueur en France avant d’avoir gain de cause.

Que l’on dispose d’un patrimoine immobilier ou pas, que l’on soit résident d’Asie du Sud-Est ou non, il existe des solutions de financement pour investir dans l’immobilier en Thaïlande.

Il suffit de bien étudier la question selon son statut et ses objectifs pour acquérir un bien immobilier sans encombre dans ce pays.