Placer son argent quand on a 30 ans

Placer son argent quand on a 30 ans

Vous êtes-vous déjà demandé combien d’argent vous devriez avoir à 20, 30, 40, 50 ou 60 ans ? Est-il même possible de le définir ? De nombreux experts en économise disent que l’âge des 30 ans est une période idéale pour débuter des placements financiers viables dans le temps. Bien que la vie de chaque personne soit différente, nous pouvons distinguer certaines phases constantes qui sont régies par des lois spécifiques.

Dans cet article, nous vous proposons un rapide coup d’œil des cycles de vie en rapport avec votre épargne, tout particulièrement quand on arrive à l’étape des 30 ans. Bien entendu, nous n’avons pas l’intention d’évoquer des montants spécifiques en rapport avec l’âge, car cela dépend de nombreux paramètres liés à votre situation socio-professionnelle, à l’épargne déjà constitué ou léguée par vos parents, ainsi que des événements de la vie qui peuvent interrompre la stratégie de nos placements financiers.

Le cycle de vie financier : explications

La plupart des personnes ont un horizon très court pour planifier leurs placements financiers, beaucoup vont avoir une vision à court-moyen terme en budgétisant les futures réparations de la voiture, les vacances de l’année prochaine ou l’inscription de ses enfants dans des établissements scolaires. Alors quel épargne pour quel age ?

Pour vous expliquer simplement ce qu’est un cycle de vie financier, voici une illustration simple à comprendre :

Cycle de vie et revenu

Source: https://unrealisedgains.wordpress.com/2015/03/10/financial-lifecycle/

Comme vous pouvez le constater, le montant du revenu est représenté sur l’axe Y (Income) et notre âge en années sur l’axe X. Ce graphique montre qu’il est possible de déterminer certaines phases cruciales à tous les moments de notre vie.

Plusieurs étapes sont représentées :

  • L’enfance (Childhood).
  • Les études supérieures (High School and College).
  • La création d’une famille.
  • Le développement d’une carrière professionnelle.
  • La retraite et les pensions touchées.

Voyons maintenant plus en détails ces phases qui définissent le cycle de vie et de revenu.

L’enfance

Bien entendu, la première phase correspond à celle de l’enfance. C’est une période de développement psycho-affective et cognitive cruciale pour bien démarrer dans la vie. C’est également le moment où l’enfant va acquérir des connaissances de base utiles à la poursuite de ses études futures. Le graphique ne le précise pas, mais il s’agit aussi de l’adolescence.

D’un point de vue financier, c’est un moment où nous devrions au moins apprendre que l’argent ne tombe pas du ciel, qu’il est important d’appréhender la nécessité d’économiser et quelques règles de base pour gérer un petit peu d’argent. Nous pouvons également évoquer l’inculcation des valeurs du travail, du partage, de la confiance en soi et de la nécessité de se projeter dans l’avenir.

Cette période peut durer jusqu’à la fin du lycée, après l’obtention du BAC qui marque un tournant dans la vie d’un futur jeune adulte.

Les études supérieures

Après l’adolescence, nous avons une période déterminante pour l’acquisition de savoirs théoriques et professionnels qui vont conditionner l’entrée sur le marché du travail.  C’est le moment où nous pouvons apprendre à gagner notre premier salaire. Il y a surtout de nombreuses opportunités pendant les études : un stage d’été, des enseignements spécialisés, un voyage autour du monde, une expérience en entreprise, etc.

Doit-on commencer à épargner quand on a 20 ans ? Cela peut être utile et pédagogique, par exemple à 20 ans vous pouvez avoir un projet de permis, de partir en vacances avec des amis, de vous acheter des objets high tech coûteux, etc. Généralement, à cette période les parents sont des soutiens financiers permettant de payer les études et d’autres frais annexes. Mais le jeune adulte doit comprendre qu’un jour où l’autre il devra se débrouiller seul et partir travailler afin de gagner sa vie.

La phase de création d’une famille

La fin des études est de plus en plus tardive, il faut ensuite trouver un travail stable et commencer à créer un foyer familial serein. C’est une étape tellement intéressante, car d’une part, le versement d’un salaire fixe et régulier ouvre le monde des possibilités et des placements financiers divers.

Si nous décidons de fonder une famille et d’acheter notre premier appartement, notre capital commence à croître progressivement, mais avec eux viennent d’innombrables dépenses liées à la famille. La période des 30 ans est extrêmement importante pour l’évolution de notre avenir financier, et cela vaut la peine de bien le gérer.

Comment gérer la période des 30 ans ?

Tout d’abord, il convient d’adapter votre style de vie à votre situation financière. Il n’y a rien d’inhabituel dans le fait qu’en raison de la création d’une famille et souvent aussi de l’achat d’un appartement, il nous est extrêmement difficile d’économiser de l’argent. Cependant, il est très important de se rendre compte à ce stade que, puisque de nouvelles dépenses sont soudainement apparues, nous devons rationnaliser les dépenses et réaliser un budget adapté.

Ensuite, il est important de se constituer une épargne de sécurité en plaçant son argent sur des fonds sécurisés ou des livrets d’épargne très liquides. Un livret A ou une assurance vie sur fonds en euros peuvent être des supports adaptés.

Si vous disposez d’une assise financière plus importante, par exemple si votre salaire et celui de votre conjoint/conjointe est suffisant, privilégiez des actifs plus risqués mais aussi plus rémunérateurs. Acheter un bien immobilier à revenus locatifs, investissez dans un projet de financement participatif, placez votre argent sur des actifs boursiers (Forex, Cryptomonnaies, etc).

J’espère vous avoir aidé à mieux appréhender les différents cycles de vie et ceux de votre épargne.